Metal-Interface veille à la protection de votre vie privée : lorsque vous soumettez une demande ou posez une question, vos informations personnelles sont transmises au fournisseur concerné ou, si nécessaire, à l'un de ses responsables régionaux ou distributeurs qui pourra vous apporter une réponse directe. Consultez notre Politique de Confidentialité pour en savoir plus sur les modalités et objectifs du traitement de vos données, ainsi que vos droits relatifs à ces informations. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation.

  • Le fabricant premium Obut a commandé une presse Farina à Schuler afin de fabriquer automatiquement des boules de pétanque. Global-Industrie 2023 Communiqué

    Installation de forgeage - pour boules de pétanque

    Publié le 15/02/23
Soumis par a.merlet.securite le mer 15/02/2023 - 12:16
Contenu
  • La pétanque, voilà un sport que de nombreux Allemands considèrent comme une simple activité de vacances mais qui est pourtant un sport très populaire en France. Depuis 1955, l’entreprise Obut (de l’expression « au but ») produit les boules en acier d’environ 700 grammes qui bénéficient d’un statut véritablement culte dans ce pays. Dès l’été de l’année prochaine, elles verront le jour au siège de Saint-Bonnet-Le-Château près de Lyon sur une presse de forgeage de Farina de 1 300 tonnes.

    « Schuler et Farina nous ont beaucoup aidés à trouver l’installation pour répondre à nos besoins », explique Romain Souvignet, le président de La Boule Obut, dont le grand-père est entré dans l’entreprise en 1958. « La nouvelle presse de forgeage ne nous a pas seulement convaincus par sa grande productivité, mais aussi par son faible besoin énergétique et sa haute connectivité, laquelle est nécessaire à notre fabrication automatisée. »

  • Presse de 1 300 tonnes avec transfert et four auprès

    Chaque mois, 200 000 boules d'environ 700 grammes quittent l'usine du département français de la Loire.

    Des barres d’acier sciées en tronçons constituent la matière première des boules de pétanque d’un diamètre d’un peu plus de sept centimètres. Une presse transforme d’abord ce matériau en disques puis en demi-coques. Celles-ci sont ensuite jointes par soudage, traitées et polies jusqu’à devenir très brillantes. Les visiteurs du site Internet d’Obut peuvent non seulement choisir différents modèles en acier inoxydable ou au carbone, mais aussi les sélectionner individuellement. Dès que le client a cliqué sur « Commander », sa commande passe immédiatement en production.

    La presse de forgeage Farina de 1 300 tonnes remplace deux installations d’une force de la presse de 600 et 800 tonnes.

    La presse de forgeage Farina de 1 300 tonnes remplace deux installations d’une force de la presse de 600 et 800 tonnes qui ont pris un coup de vieux. La future ligne, qui compte aussi un transfert et un four, façonnera une demi-coque toutes les deux secondes. Cela est nécessaire car, au cours des 70 dernières années, un petit atelier implanté au cœur d’un village du département de la Loire s’est transformé en une usine qui produit chaque mois 200 000 boules. Outre la vaste gamme d’accessoires, les terrains et cours de pétanque, la société a aussi son propre restaurant à Saint-Bonnet-le-Château : le « Carré Pétanque ».

    La pétanque est pourtant un sport très populaire en France.

    L’installation Farina est la première en France à être équipée d’un système de récupération de l’énergie cinétique (KERS – Kinetic Energy Recovery System). Cela permet à Obut non seulement de réduire considérablement sa consommation électrique, mais aussi de profiter d’un soutien public pour les aspects environnementaux. De plus, grâce à la réduction des vibrations et émissions sonores occasionnée pendant les opérations de forgeage, le système KERS ameliore les conditions de travail pour les opérateurs.

    Trois générations Obut : Pierre, Robert et Romain Souvignet (de gauche à droite).