loader

Encyclopédie

Cintrage

Ecrit par

Le cintrage industriel consiste à plier des tubes, des profilés ou encore des feuilles de métal. On distingue le cintrage à chaud, le cintrage par poussée, le cintrage par galets, et le cintrage par enroulement.

 

Le cintrage à chaud :

Les tubes ou profilés sont d’abord remplis de sable afin d’éviter qu’ils ne se déforment en chauffant. Puis, ils sont chauffés et enroulés autour d’un galet qui a le rayon souhaité.

Avantages :

-Peu onéreux.

-Tous les rayons de cintrage sont possibles.

Inconvénients :

-Requiert 2 personnes.

-Prend du temps.

 

Le cintrage par poussée :

Le tube est placé sur un galet de rayon souhaité puis plié autour du galet afin d’en prendre la forme.

 

Avantages :

-Peu onéreux.

-Facile d’utilisation.

Inconvénients :

-Le diamètre des tubes est limité (60mm).

-Manque de précision.

 

Le cintrage par galets

Avec cette technique, le tube ou profilé est stabilisé par des galets fixes, tandis qu’un galet mobile donne sa forme à l’élément. Le cintrage par galets est la technique de cintrage la plus répandue dans l’industrie.

 

Avantages:

-Facile d’utilisation.

-Bonne qualité.

 

Inconvénients:

-Machine onéreuse.

-Limité aux rayons de plus de 100mm.

 

Le cintrage par enroulement

Le tube est immobilisé à son extrémité puis tiré et enroulé autour du galet.

 

Avantages :

-Bonne qualité.

-Peu onéreux.

Inconvénients :

Limité aux rayons de moins de 60mm.

 

Le cintrage de profilés et de tubes

Ecrit par Monsieur Adeline MERLET

Il est entendu par « cintrage » tous les procédés utilisés pour former les profils ou les tubes en métal en respectant un angle et un rayon de cintrage définis.

Le cintrage à froid est le procédé le plus industriel utilisant une machine dite « cintreuse ».

Ce procédé offre, notamment, l'avantage de conserver les caractéristiques mécaniques du métal tout en apportant des résultats optimums pour le cintrage de profilés et de tubes.

La force appliquée par la cintreuse permet de contrer l'élasticité de la matière afin de former les profilés ou les tubes de manière définitive.

Un des procédés de cintrage à froid est le cintrage par galets, qui est la technique la plus répandue dans l’industrie : des galets fixes ont pour rôle de maintenir le profilé ou le tube pendant qu'un galet mobile réalise le cintrage du profilé ou du tube concerné.

Les opérations de cintrage provoquent un allongement de la matière sur la couche extérieure (extrados), ainsi qu’une réduction de l'épaisseur. Sur la partie intérieure (intrados) de cintrage, la matière se comprime, générant ainsi une augmentation de l'épaisseur.

La qualité et l’épaisseur de la matière, ainsi que l'angle et le rayon de cintrage, ont aussi une incidence sur les déformations mécaniques de la pièce travaillée. L’important pour choisir une cintreuse est d’identifier son besoin à partir du type de profilés ou de tubes qui seront cintrés sur cette machine, ainsi que leurs dimensions.