loader

Encyclopédie

Poinçonnage

Ecrit par

Le poinçonnage consiste à perforer un matériau par cisaillage grâce à un poinçon et une matrice. La tôle est placée entre le poinçon et la matrice. Le poinçon descend dans la matrice en perçant la tôle par compression. Le poinçonnage permet donc d’effectuer des trous de formes complexes, en fonction de la forme de poinçon choisi.

On distingue trois méthodes de poinçonnage :

- le poinçonnage classique : enlèvement de matière par réalisation de trous.
- le grignotage:qui consiste à découper un contour par de multiples coups de poinçon.
- le découpage à la presse :découpe de flans en utilisant des outils spéciaux.

L’effort de poinçonnage correspond à la force nécessaire pour pouvoir perforer le matériau.La formule pour le calculer est la suivante : (Diamètre du poinçon en mm x PI x Epaisseur du matériau en mm x Résistance du matériau en kg/mm²) / 1000kg. Le résultat est donné en tonnes. Ainsi, pour un acier d’une résistance de 45kg/mm², un poinçon de 23mm, et une épaisseur de 17mm, il faudra une force de 55.27 tonnes : (23 x 3.14 x 17 x 45) /1000.

 

Avantages :
- Economique (peu d’usure des outils, affûtage peu fréquent).

- Rapide.

- Possibilité de former n’importe quelle forme de trous.

- Précision de découpe.


Inconvénients :
- Epaisseur limitée.

 

Précision en poinçonnage

Certains paramètres peuvent altérer la précision du poinçonnage :

-L’usure des éléments de guidage de l’outil

-L’usure de l’outillage

-Le niveau de lubrification, surtout quand le jeu est faible, que la machine produit en grande série et/ou en automatique

-Le jeu entre les outils

-La largeur de chute

-L’angle de coupe, qui produit des risques de bavures

-L’effet élastique de la tôle travaillée.

 

Choisir une poinçonneuses

Ecrit par Monsieur Adeline MERLET

Poinçonneuse CN (Commande Numérique)

 

Le poinçonnage offre de nombreux atouts très complémentaires aux autres technologies de découpe. Ainsi, sur une machine de poinçonnage, l'industriel peut dépasser le seul usinage de pièce et réaliser des déformations (emboutis, pliages, soyage, marquage, etc).

Les poinçonneuses CN sont également très adaptées à une automatisation importante. De ce fait, elles bénéficient souvent en option de systèmes de chargement/déchargement automatiques et éventuellement de magasins de stockage permettant une production sans opérateur.

Enfin, le coût de fonctionnement est assez faible, de part la vitesse de production élevée et la consommation énergétique nécessaire, notamment pour les machines dites « électriques »

Le choix d'une poinçonneuse CN nécessite de s'intéresser à plusieurs aspects, avec en particulier le besoin en terme d’outillages standards et spéciaux, la capacité de production (force de poinçonnage et dimensionnel), et les automatismes nécessaires.

Pour mener cette étude, il est nécessaire de se baser sur la production prévue sur la machine. Ainsi, l'analyse des pièces, et notamment de leur morphologie, est très précieuse car elle détermine :

  • les outils standards (rectangle, rond, etc.) et spéciaux qui seront nécessaires, afin de globaliser ainsi le besoin en outillage en fonction de la variété des pièces à produire. C'est aussi un élément important pour choisir la machine la plus adaptée.

  • Le format nécessaire pour produire la majorité des pièces sans opération fastidieuse nécessitant la production en deux temps.

  • La nécessité d'un chargement automatisé notamment dans le cas de production de tôle d'épaisseur importante.

  • L'intérêt économique de l'automatisation, étant admis qu'elle offre un retour sur investissement à partir de 10 heures de production quotidienne.