loader

Encyclopédie

Oxycoupage

Ecrit par

L’oxycoupage est une méthode de découpe des métaux qui propulse un jet d’oxygène (d’où le nom « oxy ») sur un métal amené à son point de fusion. Il est important de préciser que la découpe est effectuée par oxydation et non pas grâce à la force du jet.

 

Avantages :

- possibilité de découper des pièces très épaisses.

- Coût du matériel peu élevé.

- Coupe rapide.

 

Inconvénients:

- Uniquement pour l’acier qui contient plus de 1.9% de carbone.

- Impossible de souder les pièces oxycoupées sans d’abord usiner la croûte oxydée.

 

Coupage

Ecrit par LINDE FRANCE  |  linde-france-s.a.

Il existe plusieurs manières de séparer des matériaux. Parmi celles-ci, on peut distinguer les méthodes mécaniques comme le cisaillement, et les méthodes thermiques comme l’oxycoupage, la découpe plasma et la découpe laser.

Dans le cas de l’oxycoupage ou de la découpe plasma ou laser sous oxygène, l'énergie thermique de la flamme ou du faisceau laser est utilisée pour augmenter la température des matériaux jusqu'à atteindre leur température d’amorçage Le jet d'oxygène brûle alors le matériau et évacue le produit de la fusion et les scories. L'énergie exothermique obtenue par la combustion du métal dans l'oxygène entretient le process. La vitesse de coupe dépend de la pureté de l'oxygène et de la forme du jet de gaz de coupe. Un oxygène de haute pureté,  une conception de buse optimisée et un débit adapté sont synonymes de productivité élevée.

Dans le cas de la découpe plasma ou laser sous azote, le matériau est chauffé jusqu'à sa température de fusion et le gaz de coupe évacue le produit de la fusion. Pour atteindre le meilleur résultat, on choisit le gaz de coupe en fonction de l'application .

Les lasers peuvent également être utilisés pour la sublimation de matériaux comme le bois ou le plastique ou le perçage dans le cas de matériaux métalliques. Les gaz d’assistance évitent l’allumage des matériaux inflammables, et aident à l’évacuation des scories durant les opérations de perçage.

La découpe Oxycoupage / Plasma

Ecrit par Adeline MERLET

La découpe par oxycoupage ou plasma se réalise en deux phases : en premier lieu l'amorçage, qui nécessite une montée à température de la matière, puis ensuite la phase de coupe. Dans le cas de l'oxycoupage, le jet de coupe a pour objectif d'entretenir la combustion par l'apport d'oxygène de coupe projeté au centre de la buse, ainsi que l'évacuation des oxydes formés dans la saignée. Pour le plasma, le jet de gaz ou d'air comprimé permet de chasser la fusion du métal obtenu par un arc électrique qui se forme entre l'électrode (qui se trouve à l'intérieur de la torche) et la pièce.

 

L'oxycoupage peut être utilisé pour des opérations de coupe ou de chanfreinage de pièces en aciers alliés ou faiblement alliés variant d'une épaisseur de 3 à 1 500 mm. La déformation de la matière peut être importante aux endroits de la coupe posant des difficultés lors du traitement de surface ou de la soudure.

 

La découpe plasma permet de découper tous les matériaux conducteurs d’électricité, notamment les aciers inoxydables sur toutes épaisseurs jusqu'à 130 mm. La précision des machines plasma peut atteindre +/- 0,1 mm.

 

Enfin, certains constructeurs proposent des machines qui disposent d'une ou plusieurs torches plasma et d'oxycoupage, offrant ainsi la polyvalence des deux technologies. 

4 questions à se poser pour choisir une machine de découpe

Ecrit par Samuel LETILLY  |  messer-coupage

1- Quel est le process de découpe le plus pertinent (laser, plasma, oxycoupage) ?

2- Quels parachèvements puis-je proposer pour donner de la valeur à la pièce ?

3- Quel est mon partenaire ? Est-il solide pour durer sur toute la vie de la machine ?

4- Résonner prix à la coupe, plutôt que vitesse de coupe.