loader

Encyclopédie

La Découpe Jet d’Eau

Ecrit par Adeline MERLET

La découpe jet d’eau est un procédé technologique qui apporte de nombreux avantages :

  • La plupart des matériaux peuvent être découpés : acier, inox, aluminium, titanes, composites et autres laminés multicouches, pierre, plastique, etc..

  • Les épaisseurs de découpe possibles sont très importantes : environ 600 mm pour des matériaux « tendres » et 200 mm pour des matériaux « durs ».

  • Enfin, la qualité de coupe proposée par cette technologie apporte également un avantage particulier. En effet, la découpe peut être très précise, avec pas ou peu de bavure et sans « zone affectée thermiquement » (ZAT) car la matière est découpée à froid. La matière ne subit donc aucune déformation due à son échauffement. Et même avec des matériaux épais, il est possible d’obtenir des précisions de +/- 0,04 mm.

Un autre avantage de cette technologie est la découpe empilée : plusieurs couches de matériaux minces peuvent être découpées avec une précision constante (le jet d’eau dynamique garantit que chaque couche a les mêmes dimensions).

L’inconvénient avancé le plus souvent pour la découpe jet d’eau est la vitesse de travail, qui peut amplement être réduite par l’utilisation d’une machine multi-têtes permettant la production de plusieurs pièces en même temps.

Techniquement, selon la matière à découper, le type de jet d’eau variera :

  • dans le cas des matières « tendres », celles-ci pourront être découpées avec un jet d’eau pur,

  • dans le cas de matériaux « durs », un jet d’eau abrasif sera nécessaire : cette technologie consiste à ajouter au jet d’eau un abrasif en grain, tel que de la silice ou du grenat.

Pour faire le choix d’une machine jet d’eau, il est donc nécessaire, selon les types de matière à découper et les pièces à fabriquer, de prendre en compte plusieurs éléments :

  • La pompe, qui est un élément essentiel de la machine jet d’eau.

C’est la pompe qui permet de générer la pression du jet. A noter que la durée de vie d’une pompe atteint en moyenne 5 000 heures.

  • Le système d’alimentation de l’abrasif et le diamètre de la buse.

En effet, plus on travaille avec une buse fine, plus la précision et la qualité de découpe seront bonnes, le débit de la pompe moindre et la consommation d’abrasif aussi. Par contre, cette finesse du jet est à équilibrer avec l’alimentation de l’abrasif, qui ne doit pas boucher la buse.

  • La nécessité ou non d’avoir une découpe jet d’eau avec des moteurs multi-axes, pour une qualité supérieure de découpe.

  • La sensibilité du capteur de hauteur entre la tête de découpe et le matériau à découper (afin de découper des surfaces de tôles irrégulières).

  • Un système d’évacuation des boues, qui peut se faire automatiquement par un système de convoyage. A noter que ces boues ne sont pas toxiques et peuvent même être rachetées car la limaille qu’elles contiennent reste valorisable.

  • Sur le chargement / déchargement, comme d’autres technologies de découpe, un gain de temps important peut être gagné en couplant à la découpe jet d’eau une table alternante automatique pour le chargement et le déchargement des matériaux et produits finis.

Machine Jet d'Eau - Choisir sa machine

Ecrit par Ralf WINZEN  |  innomax-ag-

- Version allemande uniquement - traduction à venir -